Les outils des paysans

L'araire

C'est une charrue de bois dépourvue de roues. Elle creuse des sillons sans retourner la terre. Elle est efficace sur les sols légers mais insuffisante pour les terres humides, argileuses du nord.

La charrue (plus tardif)

Pour que le grain germe bien, il faut apporter de l'oxygène à l'intérieur du sol et seule la charrue à versoir aère la terre en profondeur. C'est un outil coûteux qui contient du fer et nécessite la force un animal de trait. La charrue comporte trois outils :
  • le coutre (couteau qui coupe la terre verticalement)
  • le soc (coupe horizontalement en profondeur)
  • le versoir (retourne la terre coupée sur le côté).
// ' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

La herse

En bois puis en métal, tirée par un cheval, elle sert à préparer le sol, en le peignant avec ses dents.

La houe

Utilisée pour la culture des champs ou travaux de jardinage, notamment pour remuer ou émietter la terre, butter les pommes de terre et creuser le sol pour les plantations.

La cognée

Une hache à long manche pour abattre des arbres.
Cliquez pour agrandir l'image

La faux

Toujours en métal, elle est utilisée pour couper le foin.

La serpette

Pour couper les branchages.

La fourche

En bois ou en métal.
Cliquez pour agrandir l'image

La faucille

Pour les moissons et les herbes.

Le râteau

En bois pour les foins.
Cliquez pour agrandir l'image

Le tracteur

Le tracteur apparaît à la fin du Moyen-Âge. Son arrivée a considérablement simplifié le travail des paysans et a permis d'utiliser moins d'animaux de trait (boeufs ou chevaux) qui coûtaient cher à nourrir.
Cliquez pour agrandir l'image

La moissonneuse batteuse

La moissonneuse batteuse est arrivée peu après le tracteur et a permis aussi d'améliorer les conditions de travail des paysans.


Copyright (C) 2007-2008. Tous droits réservés.Date de mise à jour : lundi 27 juin 2011